US. GOETZENBRUCK-MEISENTHAL : site officiel du club de foot de GOETZENBRUCK - footeo

Le "Nijinski du Sifflet" à Goetzenbruck !

27 juillet 2018 - 01:57

L'un des plus grands arbitres français sera présent lors du 90ème anniversaire à Goetzenbruck.

"Je faisais du théâtre là où il était interdit d'en faire", expliquait il y a peu Robert Wurtz. L'alsacien n'était pas un arbitre, c'était un artiste. "Robert Wurtz se produira demain soir au Stade de Gerland", pouvait-on lire dans le Progrès il y a quelques années. Celui qui a grandi dans le quartier de la Meinau à Strasbourg a d'abord été footballeur au Racing dans les catégories de jeunes où il côtoya notamment Gilbert Gress. Il débute au sifflet en 1962 et dirige son premier match de D1 sept ans plus tard lors d'un Sedan/Marseille. Le début d'une ascension pour ce fils d'un père clarinettiste et d'une mère chanteuse. Une ascension à laquelle les dirigeants de l'arbitrage français de l'époque avaient voulu mettre fin prématurément en confiant des matchs à forte résonance médiatique et surtout fort enjeu tels que Bastia/Nîmes, St-Etienne/Bastia, Bastia/Ajaccio, Nîmes/Lyon ou encore Lyon/Marseille lors de sa première saison en D1.

Il devient le premier directeur de jeu français à être sollicité par une fédération étrangère lorsque les dirigeants du football brésilien lui proposent de venir arbitrer dans leur championnat en 1974. Il s'entraîne sur la merveilleuse plage de Copacabana. Lors de son premier match en terre brésilienne au Stade Morumbi de Sao Paulo où la façon théâtrale d'arbitrer de Robert Wurtz n'échappa ni à la foule ni à un journaliste du quotidien O Globo qui le surnomma le "Nijinski du Sifflet". Un surnom qui ne quittera plus l'arbitre alsacien par la suite. Il effectua une autre tournée au Mexique auparavant.

A genoux devant Guy Roux

Adoré des joueurs, entraîneurs et dirigeants avec lesquels il a réussi un crée un lien et une véritable relation de confiance, Robert Wurtz a toujours exprimé son libre-arbitre et sa vraie personnalité sur les terrains tout en étant un grand professionnel de la condition physique. Avec plus de 400 matchs en D1, celui qui est docteur en biologie est désigné sur la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions (l'actuelle Ligue des Champions) qui oppose Liverpool au Borussia Mönchengladbach au Stade Olympique de Rome en 1977. Une consécration dans la carrière d'un arbitre. Un an plus tard, après avoir été victime d'une jaunisse, il est retenu pour diriger des rencontres de la Coupe du Monde en Argentine où il sera désigné sur Brésil/Autriche et Argentine/Pérou. Il sera également au cœur de deux finales de Coupes de France en 1973 (Lyon/Nantes) et 1976 (Marseille/Lyon). Désigné meilleur arbitre de D1 à cinq reprises, Robert Wurtz a pris part au Championnat d'Europe 1980 où il arbitra Allemagne de l'Ouest/Pays-Bas en phase de groupe. Sa carrière prend fin en 1990 lors d'un Montceau/Dijon en D2. Une brillante carrière à l'image de l'homme exceptionnel qu'est Robert Wurtz. S'il fallait garder une image, il y a ce moment magique un soir de 1989 lors d'un PSG/Auxerre au Parc des Princes où Robert Wurtz demanda, en s'agenouillant, à Guy Roux de cesser de le contester. L'emblématique entraîneur bourguignon en fît alors de même. Une image qui fera le tour des télévisions nationales et qui traduit la complicité entre l'arbitre et les joueurs et entraîneurs ainsi qu'une relation humaine qui n'existe quasiment plus actuellement.

Intervilles et les vachettes !

Huit ans après son dernier coup de sifflet, Robert Wurtz est sollicité pour devenir l'arbitre de l'émission Intervilles diffusée alors sur TF1 en compagnie de Julien Courbet et Jean-Pierre Foucault notamment. L'émission - interrompue par TF1 - refait son apparition cette fois sur France 3 en 2004 et Robert Wurtz retrouve ses fonctions d'arbitre dans une équipe composée de Nagui, Nathalie Simon ou encore Patrice Laffont. La France redécouvre ce personnage hors du commun qui régale. Robert Wurtz a également obtenu la Légion d'Honneur qui lui fût remise par Marie-George Buffet, Ministre des Sports et de la Jeunesse en avril 2002 au Stade de France. Les 4 et 5 août prochains, Robert Wurtz sera présent pour le 90ème anniversaire de l'US. Goetzenbruck-Meisenthal où il retrouvera son ami Joël Romang, Maire de Goetzenbruck et qui a eu l'honneur de l'assister à deux reprises durant sa carrière à Epinal et à Forbach. Spectacle garanti !

Lionel SCHNEIDER

Commentaires