US. GOETZENBRUCK-MEISENTHAL : site officiel du club de foot de GOETZENBRUCK - footeo

La tête haute

11 juin 2018 - 00:01

L'US. Goetzenbruck-Meisenthal accueillait la formation d'Achen-Etting, futur pensionnaire de Régional 3 à l'occasion du premier tour de la Coupe de France. Les Bleus et Blancs sortent la tête haute et peuvent être fiers de leur prestation.

Sous une forte chaleur, les coéquipiers de Thibaut Etzel étaient les premiers à l'action avec plusieurs situations intéressantes et une première occasion à la 15ème minute. La frappe croisée de Stéphane Fuhrmann frôlait le montant gauche du portier adverse. Julien Bach, dans les buts de l'USGM ce dimanche et auteur d'une prestation solide, remportait son face à face avec l'attaquant d'Achen-Etting à la 21ème minute. Les visiteurs allaient concrétiser à la 25ème minute sur une frappe à ras de terre (0-1). Cinq minutes plus tard, Achen-Etting doublait la mise sur une tête consécutive à un coup-franc (0-2). Les Bleus et Blancs étaient loin d'avoir dit leur dernier mot et réduisaient le score suite à une frappe imparable de Vincent Diener dans la lucarne droite du gardien d'Achen-Etting (1-2). Alors qu'approchait la mi-temps, l'USGM était tout proche d'égaliser suite à une tête de Thibaut Etzel qui toucha la barre transversale. Peut-être le tournant du match.

En seconde période, exemplaires dans la combativité et la solidarité, les Bleus et Blancs continuaient d'inquiéter leur adversaire notamment sur ce coup-franc de Vincent Diener à la 63ème minute qui trouvait la tête d'un défenseur d'Achen-Etting qui n'était pas loin de tromper son propre gardien. Deux minutes plus tard, sur corner, une tête de Gregor Philipp passait de peu au-dessus du cadre. Les joueurs de Patrice Riff allaient faire preuve de réalisme et marquer un troisième but à vingt minutes du terme de la rencontre (1-3). Les joueurs du président Eric Lequen réagissaient et Vincent Diener voyait sa frappe flirter avec le montant gauche. L'USGM encaissait un quatrième but quelques minutes plus tard (1-4).

Un grand coup de chapeau aux joueurs qui ont longtemps fait douter leur adversaire. Un match remarquable dans l'état d'esprit, la solidarité, l'abnégation et la solidarité.

Lionel SCHNEIDER

 

 

Commentaires